Rock'n'Roll Christmas

Référence : 699 884-2

Noëls

Description :

 

Du rock pour Christmas

 

C’est une tradition aux États-Unis, plusieurs semaines avant Noël et partout dans le pays, les stations de radio programment des Christmas songs. Certaines radios modifient même leurs programmes pour laisser une place prépondérante à ces titres festifs, voire leur consacrer la totalité des heures d’antenne. Cette programmation se traduit par une hausse sensible des audiences qui peuvent doubler à l’approche des fêtes.

 

La période de Noël s’ouvre le quatrième jeudi de novembre avec la dinde du Thanks Giving Day ; le samedi suivant, dans plusieurs villes, une parade spectaculaire est organisée avec le Père Noël ; elle donne le coup d’envoi des achats. La popularité du Père Noël, Father Christmas, ou plutôt Santa Claus, est d’autant plus grande que cette figure folklorique venue de l’immigration nord-européenne, a été en quelque sorte détachée de la Nativité du Christ. Ce qui a contribué à renforcer la double dimension festive de Noël, païenne et magique pour une part, chrétienne et sacrée d’autre part. De Bing Crosby avec White Christmas ou Nat King Cole avec The Christmas Song, les plus grandes voix de la chanson américaine ont célébré Noël, et vendu des millions d’albums. Et aujourd’hui encore Mariah Carey dans All I Want for Christmas Is You avec Justin Bieber.

 

La vogue du rock’n’roll ne fut pas en reste, elle s’appuya naturellement sur ce qu’avait déjà réalisé la tradition du folk. Certes Santa Claus inspira davantage les rockers que le petit Jésus. Puisque Noël est un fête de l’enfance, Brenda Lee n’avait pas 11 ans quand elle enregistra, en 1956, son premier chant de Noël : I’m gonna lasso Santa Klaus. Deux ans plus tard, ce sera le légendaire Rockin’ Around The Christmas Tree. En face d’un tel succès, Elvis Presley n’avait pas été en reste. Le King avait été propulsé sur le marché de Noël en 1957 avec un Christmas Album, non moins légendaire, dont nous donnons ici trois des plus beaux fleurons. Avec Santa Bring My Baby Back (To Me), on ne pouvait rêver plus beau cadeau que la baby apportée ou rapportée dans la hotte de Santa Klaus jusqu’au pied du sapin. (C’est d’ailleurs l’un des thèmes récurrents des christmas rocks.) Avec Santa Claus is Back In Town, Elvis décapait un standard tout comme sa voix d’ange réenchantait une vieille chanson country : Blue Christmas. Plus opportuniste, Marlene Paul réclamait en 1956, I Wanna Spend Christmas With Elvis.

Noël est souvent associé aux chœurs et aux chorales, The Moonglows musclèrent cette tradition dans Hey Santa Klaus. D’autres firent subir les mêmes rockings et rollings aux grands classiques traditionnels et leur donnèrent une allure plus déjantée comme Little Boby Rey avec l’immortel Jingle bells ( Rockin’ "J" Bells) ou Jan & Dan pour le populaire Frosty The Snowman. L’humour n’était jamais loin non plus, on en jugera par cette version de Rudolph The Red-Noised Reindeer par les Cadillacs.

Mais le chef-d’œuvre du genre, c’est à Chuck Berry qu’on le doit. Dans Merry Christmas Baby sa voix mystérieuse, son incroyable sens du rythme et sa guitare limpide offrent un véritable renouvellement du chant de Noël. Et si les plus beaux cadeaux de Noël étaient un transistor ou un chaîne Hifi ? La musique en somme…

 



 

 

 


Vous pouvez acheter cet album sur :

Rock'n'Roll Christmas Rock'n'Roll Christmas