Hymnes du Mont Athos - Chœur des moines du monastère de Simonos Pétra

Référence : 699 686-2

Le Chant Orthodoxe

Description :

Une hymne à la Vierge composée par l’une des plus grandes figures de l’Église Orthodoxe de Grèce : Saint Nectaire d’Égine.

Dans l’admirable interprétation des moines du monastère de Simonos Pétra.

Le Mont Athos ou « Sainte Montagne  est une péninsule montagneuse de Grèce (Macédoine centrale) située à l'est de la Chalcidique. Il est célèbre pour les vingt monastères orthodoxes qui y sont établis depuis le Xe siècle et il constitue le centre spirituel par excellence de l’Église Orthodoxe. Environ deux mille moines de différentes nationalités y vivent aujourd’hui.

 

Des ermites, attirés par le caractère retiré de ce lieu et par la montagne de 2033 mètres qui semble être un appel vers le ciel, s’y seraient installés vers le VIIIe siècle. Très vite, la colonie monacale prit une telle ampleur qu’il devint nécessaire de lui donner une organisation, laquelle fut reconnue par l’autorité impériale. Le premier grand monastère cénobitique, celui de la Grande Laure, est fondé par saint Athanase en 963, avec le soutien de l’empereur Nicéphore Phocas. 

L’empereur Jean Ier Tzimiskès lui accorda sa première charte en 971, reconnaissant l’autonomie administrative du Mont Athos.

Cette autonomie, qui est pour les moines la garantie de la pérennité de leur mode de vie, a été respectée au cours des siècles, aussi bien par les Byzantins que par les Ottomans. La Sainte Montagne, appelée aussi « Jardin de la Mère de Dieu », dont le territoire est réparti entre les vingt monastères en titre, est reconnue par la Constitution grecque comme une entité auto-administrée. Son statut privilégié a été confirmé, en droit international, par le traité de Lausanne en 1923 et par une clause particulières lors de l’entrée de la Grèce dans la Communauté Européenne (1981). Sur le plan ecclésiastique, elle ne dépend pas de l’Église de Grèce, mais du Patriarche de Constantinople. Les moines qui y habitent sont appelés Athonites ou Hagiorites, et ils vivent soit dans des monastères cénobitiques (communautaires), soit comme ermites, soit dans des petites communautés semi-érémitiques (kellia et skites), avec pour occupation principale la prière et la louange de Dieu ininterrompue.


Vous pouvez acheter cet album sur :

Hymnes du Mont Athos - Chœur des moines du monastère de Simonos Pétra Hymnes du Mont Athos - Chœur des moines du monastère de Simonos Pétra Hymnes du Mont Athos - Chœur des moines du monastère de Simonos Pétra